20 septembre 2021

Just Eat ( Ex Allo Resto ) a le projet de recruter prés de 4500 livreurs salariés pour l’année 2021

Le marché du travail des livreurs connaît une évolution sans précèdent. En effet, depuis le mois de novembre, Just Eat a déjà embauché 350 livreurs en CDI au sein de sa structure. Et la plateforme continue à faire parler d’elle avec un projet de recrutement de 4 500 livreurs dans plusieurs villes de l’hexagone. Cette décision a pour objectif non seulement de se démarquer de ses concurrents, mais aussi de galvaniser ses troupes car le secteur de la livraison connaît une remontée fulgurante.

Les livreurs embauchés par la plateforme Just Eat posséderont une couverture sociale et auront des heures de travail flexibles, les permettant ainsi d’avoir d’autres occupations. Les livreurs Just Eat sont payés 10,30 € de l’heure et l’entreprise promet des perspectives d’évolution en son sein notamment en devenant superviseur des équipes de coursiers.

Les livreurs recrutés ne sont pas là pour remplacer les livreurs venant d’ailleurs, de d’autres plateformes, qui sont associé à Just Eat afin de faire des livraisons pour les structures ne possédant pas leur service personnel.

Just Eat ( Ex Allo Resto ) ne souhaite plus avoir recours à des travailleurs indépendants en Europe

Cette décision prise par la plateforme Just Eat ressemble beaucoup à un coup de pied dans la fourmilière. En effet, la société exprime le vif désir de s’appuyer uniquement sur des salariés et ne plus avoir recours à des travailleurs indépendants.

La requalification est un espoir convoité par plusieurs syndicats de livreurs à vélo, mais les entreprises dans ce domaine d’activité ne valident pas les bienfaits de leur projet. Or, la très grande majorité des livreurs choisissent justement Uber Eat pour cette flexibilité et indépendance.

Just Eat ( Ex Allo Resto ) souhaite s’étendre dans des villes

Ces derniers mois, Just Eat a pris un certain nombre de mesures afin d’étendre son activité dans l’hexagone. En effet, la plateforme a pour objectif en septembre de vouloir devancer Deliveroo et ainsi se positionner devant Uber Eats. Il faut dire que récemment ce secteur d’activité est beaucoup convoité et dynamique.

En effet, depuis quelques mois on constate le lancement des plateformes de mise en relation concurrentes, avec pour mission de nouveaux services, tels que la possibilité pour les clients d’être livrés à domicile lorsque ceux-ci font des courses dans les supermarchés.

Toutes ces initiatives sont la conclusion d’une décision prise durant le mois d’août par le directeur général de la plateforme. Ces initiatives sont justifiées par la volonté de ne plus avoir recours à des travailleurs indépendants. Just Eat a l’intention de ne plus en avoir en Europe, et disposer de leurs travailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'entrepreneuriat