5 décembre 2021

Comment devenir coursier chez Cajoo ?

Les opportunités sont plus importantes en raison de l’essor des foodtech et de l’avènement du tout digital. Si vous désirez devenir livreur chez Cajoo, cet article vous renseignera de long en large sur la procédure à suivre.

À propos de Cajoo

Cajoo est un service spécialisé dans la livraison de courses à domicile qui promet à ses clients de le faire en moins de 15 minutes. Le service est disponible tous les jours de 8h à 00h, et jusqu’à 02h le jeudi, vendredi et samedi. La livraison se fait au prix de 1,95 euros et devient gratuite pour une commande qui dépasse les 30 euros. Toutes sortes de produits peuvent être commandés via l’application, du moment qu’on commande pour au moins 8 euros. Cajoo est actuellement disponible dans six villes  : Paris, Montpellier, Lille, Toulouse, Bordeaux et Lyon.

Quel est le salaire d’un livreur chez Cajoo ?

Il faut savoir que les salaires varient en fonction de deux paramètres : la zone d’exercice et le statut du coursier.

• Salaire d’un livreur Cajoo à Paris :

Dans la capitale, un coursier salarié gagnera environ 1500 euros le mois, mais s’il est micro-entrepreneur ou indépendant, c’est différent. Là, il pourra gagner entre 2000 et 2200 euros, le tout dépendant de sa façon de fidéliser les clients.

• Salaire moyen d’un livreur Cajoo en Province :

En région, les choses changent un peu, vu qu’il y a moins d’affluence et le coût de la vie est un peu moins élevé. Par conséquent, le salarié gagnera environ 1400 euros le mois pendant que l’indépendant touchera entre 1900 et 2100 euros.

Quelles sont les démarches à suivre pour devenir coursier chez Cajoo ?

La première étape est de choisir entre le statut de coursier salarié travaillant chez l’entreprise ou coursier autoentrepreneur collaborant avec l’entreprise. Dans le cas de Cajoo, il est préférable d’être un autoentrepreneur, plus précisément micro-entrepreneur et de se déclarer comme tel. Ensuite, on doit obtenir l’autorisation d’exercer qui s’obtient lorsqu’on est immatriculé au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

Une fois l’autorisation d’exercer au Registre national des transporteurs acquise, il faudra souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle qui est obligatoire. Ainsi, elle couvrira tous les dommages causés aux clients lors des livraisons, chose très courante dans le métier. Par la suite, si on le désire, on peut souscrire à une mutuelle pour coursier ou à une assurance prévoyance pour coursier. Afin que le coursier puisse couvrir certaines situations comme la maladie, la perte d’emploi ou une crise sanitaire.

Quels sont les équipements à acquérir pour devenir coursier Cajoo ?

Pour être livreur, on a simplement besoin d’un contenant pour les colis à livrer et d’un moyen de déplacement. À cet effet, certains optent pour un vélo, tandis que d’autres préfèrent utiliser une moto.

Le vélo est écologique, offre la possibilité d’éviter les bouchons et demande peu de dépenses et permet de faire du sport ! Certes, le problème ne se pose pas pour un vélo électrique, mais il devient inefficace pour les trafics fluides, les longues distances et les temps de pluie.

La moto, quant à elle, parait plus avantageuse, mais il n’en est rien, car elle demande trop de dépenses. De plus, elle est peu écologique, ce qui va à l’encontre des valeurs préconisées par Cajoo et sa politique. Il est donc préférable d’opter pour un vélo qui permettra d’être dynamique et de pouvoir apprivoiser le trafic routier.

2 réflexions sur « Comment devenir coursier chez Cajoo ? »

    1. Bonjour Benjamin,
      Merci de l’intérêt porté à notre site internet.
      La première étape consiste à choisir entre le statut de coursier salarié travaillant pour l’entreprise ou de coursier indépendant travaillant avec l’entreprise.
      Ensuite, il faut obtenir l’autorisation pour l’exercice qui s’obtient par l’inscription au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).
      Enfin, il sera nécessaire de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle, qui est obligatoire. Ainsi, elle couvrira tous les dommages causés aux clients lors des livraisons, ce qui est très courant dans le commerce.
      Par la suite, si vous le souhaitez, vous pouvez souscrire une mutuelle pour les coursiers ou une assurance prévoyance pour les coursiers. Pour que le coursier puisse couvrir certaines situations comme une maladie, une perte d’emploi ou une crise de santé.
      N’hésitez pas à revenir vers nous si vous avez la moindre question.
      Cordialement
      L’Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'entrepreneuriat